IV. Europe

Ecosse

Il convient de se rappeler les conséquences de la Guerre de Cent Ans.  « Nombreux sont les vrais étrangers attirés par le royaume de France, ses richesses potentielles et ses souverains avisés. Pour contrebalancer l’installation des Anglais dans les ports normands, Charles VII, après les avoir chassés, attire de nombreux mercenaires écossais qui, une fois la guerre de Cent Ans terminée, s’installent dans toute la France jusqu’à la fin du XVIe siècle.

Originaires de Glasgow, d’Aberdeen et d’Edimbourg, ils fondent des familles à Dierppe, à Tréport, à Eu, à Arques, à Charmes et à Tours. On en repère même en Berry et en Aquitaine. Tous ont obtenu facilement leur naturalisation. (cf. p.120). »

A notre époque, les Cavin, Cavan, Caven sont assez nombreux en Ecosse, dans chaque comté, en particulier Angus, Renfrew et Kirkcudbright (140 noms). On peut consulter également l’ouvrage Scotland by Eric G. Grant Compiler Clio Press, Oxford’. D’autre part en 1977, la Société généalogique 14 Charterhouse buildings London ECM 7 B A acquit de la Société de Généalogie de l’Utah quelques 25 millions de dossiers sur les baptêmes et les mariages dans les Iles britanniques entre 1538 et 1875. » Extrait du Livre des Cavin du monde entier, p. 421.

Branche écossaise

Implantation en Ecosse des porteurs du nom CAVIN antérieurement au XXe s. 

Sources : généalogie : fichier des Mormons
Cartographie : Grand Atlas mondial. Adaptation J.J. Maudieu 
Echelle : 1/500 000 (1 cm sur 25 km) 

 

Hollande



Table de matières + Introduction + Suisse + France + Europe + USA + Etats civils + Renseignements
Crée le Mar, 1 juin 2004 - Modifié le Mec, 21 juil 2004 Contact: info (at) cercle-cavin.org